Aller au contenu

Pochon de massage

Pochon de massage 150g

Réf.: 000310

Bien-être de Thaïlande.

Pochon de massage aux 16 plantes de Thaïlande.
Une douleur localisée (articulations, dos, …) ou bien simplement une envie d'un massage de corps relaxant ?

12,00 €

De quoi s’agit-il ?

En complément de l’effet relaxant du massage, le pochon Cher-aim contient un mélange de plantes sèches ayant des propriétés relaxantes, anti-inflammatoires, antiseptiques et antifongiques très prisées dans la tradition des massages Thaïlandais.

Le passage du pochon entier à la vapeur juste avant l’utilisation libère les actifs de ces plantes, afin de les restituer lors de l’application sur la peau. Dans la tradition thaïlandaise, la technique consiste en une succession de massage-pressions faisant brièvement rouler le pochon sur la peau.

 

 


 

 

 

1. Mettez une casserole d’eau à bouillir.

2. Placez votre pochon pendant 15 minutes au-dessus de l’eau bouillante afin de bien imprégner de vapeur toutes les plantes qu’il contient.

3. Dès que sa température le permet, utilisez alors votre pochon en faisant de brèves compressions sur la peau (idéalement, au sortir de la douche).

4. Reprenez à l’étape 2 lorsque le pochon n’est plus assez chaud.

 

Si vous avez un autocuiseur (ou une cocotte minute), l'activation de votre pochon est plus facile. Assurez-vous toutefois que le pochon ne trempe pas dans l'eau.

 


 

 

 

  • Pochon de massage à usage externe sur peau saine. Produit composé uniquement d'un mélange de 16 plantes sèches.
  • Ne contient pas d'huiles essentielles.
  • Durabilité : 3 ans. Se conserve 2 mois après ouverture.
  • Ingrédients : Zingiber montanum, Cryptolepis buchanani, Ginger, Kaempferia galanga L, Turmeric , Bergamot peel, Tamarind leaves, Alyxia reinwardtii var, Curcuma Zedoaria, Kafir lime leaves, Acacia concinna leaves, Camphor, Myrtle grass, Lemongrass, Wild turmeric, Patchouli.
  • Conseil : Après utilisation, placer le pochon dans un sac hermétique au congélateur pendant 2 mois. Durant cette période, vous pouvez utiliser votre pochon environ 5 à 6 fois avant que ses actifs ne soient épuisés.
  • Mots clefs : pochon / massage / relaxant / réconfortant / apaisant.

 

 

Le contexte. Exploitation familiale depuis 4 générations, Cher-aim propose des produits bien-être à base d'herbes médicinales thaïlandaises.

Il y a un siècle, l'un des fondateurs de Cher-aim fut moine au Wat Pho de Bangkok, l'un des temples les plus sacrés, célèbre pour son école de soins traditionnels.

Aujourd'hui encore, c'est cette influence qui imprègne la gamme Cher-aim.

Cher-aim. Le nom de Cher-aim signifie "arbre fertile", au sens de luxuriant, dégageant une forte vitalité.

 

 

 

K Tarn et sa mission : transmettre les savoirs traditionnels autour de l'usage des plantes en Thaïlande.

 

 

 

La médecine traditionnelle thaïlandaise a une approche basée sur les flux d'énergie qui doivent pouvoir parcourir tout le corps. Les trajectoires de ces flux, les perturbations qui peuvent y faire obstacle ainsi que la manière de les rétablir ont été étudiés et transmises par les moines et les guérisseurs.

Dans la société urbaine d'aujourd'hui, cette approche a toujours sa place en Thaïlande. Face à la maladie, elle propose de considérer que la personne cherche à restaurer un équilibre en agissant sur 3 leviers :

    • Une action externe (notamment par le massage ou l'usage de plantes médicinales appliquées sur le corps)
    • Une action interne (notamment par l'usage de plantes médicinales ou la mise en place d'un régime alimentaire particulier)
    • Une spiritualité (notamment par des techniques de relaxation)

Ces pratiques ont été influencées au cours du temps par la médecine traditionnelle chinoise, l'ayurvéda , le yoga et le bouddhisme.

 

Les diffuseurs, baumes, huiles et autres produits bien-être de la gamme Cher-aim sont dans la droite ligne de ce cheminement. Ils puisent leur efficacité dans cet héritage de connaissances généralement transmises dans les temples bouddhistes de Thaïlande. Cher-aim a aujourd'hui encore un lien particulier avec l'école de soins traditionnels du Wat Pho de Bangkok.